esamiPlusieurs points rapprochent la grammaire italienne de la française et de l’espagnole. En fait, ces trois langues appartiennent à la famille des langues romanes. Comme ses voisines, l’italien comporte neuf catégories de mots qui s’utilisent pour former des phrases. L’article, les adjectifs, les verbes, les pronoms et les substantifs se classent de variables. De l’autre côté, on a les invariables qui sont les adverbes, les prépositions, les interjections et les conjonctions. Si on s’étale sur toutes les règles, la liste risque d’être longue et vous en aurez marre. C’est pour cela que nous allons juste nous contenter de l’essentiel. Pour voir la suite, il est conseillé de suivre des cours d’italien à Paris.

Les articles

Les articles définis existent en masculin, en féminin, au singulier et au pluriel. Commençons par le masculin singulier : on utilise il devant les mots qui commencent par une consonne ; pour ceux qui commencent par une voyelle ou par une consonne impure, on utilise lo. En fait, les consonnes impures sont ps, pn, gn, x, z, ou s. Le masculin pluriel de divise en deux : devant les consonnes en général, il faut mettre i, et gli si la consonne est impure ou le mot commence par une voyelle.

Passons maintenant au féminin singulier. Comme en français, on place la devant un mot commençant par une consonne et l’ devant une voyelle. Et pour le féminin pluriel, il ne faut pas compliquer l’existence, il suffit d’utiliser le dans tous les cas.

Les articles indéfinis en italien

Comme leur nom l’indique, ces articles sont utilisés quand la précision reste absente. Pour les mots féminin singulier, on les précède de una, si elle se place devant une consonne et un’ dans le cas où on a une voyelle. Si le mot est masculin singulier, on utilise généralement un et uno les mots qui possèdent une consonne impure. L’indéfini pluriel « des » en français n’existe pas en italien. A la place, on utilise degli au masculin et delle au féminin.

Comment utiliser les substantifs

Les substantifs se classent en masculin et féminin. Généralement, les noms qui se terminent en –a sont au féminin et ceux qui ont un –o à la fin sont au masculin. Il est à remarquer que le genre des substantifs italiens n’est pas le même qu’en français. On ne peut donc pas le prendre comme référence. De plus, il existe des substantifs qui sont invariables. A titre d’exemple, on a ceux qui se terminent par une consonne et par i. tous les substantifs monosyllabiques restent aussi invariables.

Les pronoms personnels en italien

Au singulier, on a io, tu et Lei, lei et lui pour la troisième personne. Au pluriel, on utilise noi, voi et Loro, loro.

Bref, l’italien n’est pas trop difficile à apprendre vu qu’il est un peu voisin du français. Cependant, il est préférable de suivre des cours d’italien à Paris. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire auprès du centre Angelio Academia.

Angelio blog
Review Date
Reviewed Item
Les règles de grammaire italienne
Author Rating
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poster Navigation