Nous recevons aujourd’hui Antoine Veyrieres pour l’interviewer sur concoursup, sa prépa en ligne aux concours ACCES et SESAME. Antoine intègre IESEG en 2015 après avoir lui-même passé et réussi le concours ACCES, il a alors l’idée de créer un réseau de cours particuliers permettant de rapprocher étudiants IESEG et candidats aux concours.

Pour développer son projet, il rejoint l’incubateur IESEG toujours en 2015, dès la première année de son cursus en 5 ans. Il a accepté notre interview pour Angelio Academia.

l'EIESG

  • Comment avez-vous eu l’idée de développer concoursup ? 

J’ai commencé à développer concoursup en 2015, lorsque j’étais étudiant en première année à l’IESEG. A l’origine, le projet s’appelait prepacces et ne préparait qu’au concours ACCES. Aujourd’hui concoursup prépare à tous les concours des grandes écoles, je cite ACCES / SESAME / PASSERELLE / TREMPLIN / AVENIR / GEIPI / PUISSANCE / ADVANCE / INSTA / Politech.

J’ai vraiment eu l’idée en terminale, lorsque j’étais moi-même candidat au concours ACCES. J’ai été contraint de faire une prépa qui m’avait coûté, à l’époque, 800 euros. J’avais vraiment en tête la valeur de l’argent et je ne comprenais pas comment il était possible de mettre autant d’argent pour une formation qui durait seulement une semaine. J’ai alors eu l’idée de créer un réseau de cours particuliers pour permettre aux étudiants de l’IESEG de donner des cours pour préparer le concours ACCES.

 

  • L’incubateur IESEG vous a t-il permit d’accélérer véritablement votre projet ?

J’ai été donc incubé à l’IESEG en 2015, dès la première année. J’ai intégré un groupe d’entrepreneurs passionnés, au sein de l’école. Nous étions tous en école de commerce et créateurs d’entreprises. Je me souviens même avoir eu un bureau personnel afin de développer mon projet. Avec du recul je trouve que j’étais un peu trop jeune à l’époque pour pleinement en profiter. Je devais avoir 18 ans, tout au plus, et j’étais submergé par les cours académiques de première année, très intenses à l’IESEG.

  • Comment avez-vous fait connaître concoursup au grand public ? 

Je n’ai pas vraiment cherché à faire connaître concoursup au grand public. Nous vendons des formations très spécialisées qui ciblent une niche, nous n’avons donc pas besoin de nous faire connaître du grand public. La difficulté était plutôt de cibler les personnes concernées par notre produit : les candidats aux concours.

Pour cela il y a plusieurs façons de procéder :

Le SEA est idéal, permettant de cibler nos clients selon leurs recherches Google. De même le SEO est primordial, mais prend plus de temps à élaborer. Nous sommes aujourd’hui présents en première page google sur les requêtes « prépa en ligne concours acces / prépa en ligne concours sésame ». Notre objectif pour 2020 et d’arriver en position 0 pour ces requêtes. Il est aussi primordial pour nous d’apparaître en première page naturelle sur les requêtes « prepa concours acces », ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui.

Enfin nous développerons d’ici peu un média destiné aux millenium, un peu à l’image de Konbini ou de Vozer.

 

  • Quels sont vos projets pour cette année? 

Concoursup nous permet aujourd’hui de gagner les fonds nécessaires pour développer d’autres projets. Nous allons nous diversifier dans le domaine de l’éducation sur plusieurs autres thèmes tels que la préparation au nouveau bac en 2020 et des formations B2B destinés aux universités et aux entreprises autour du digital.

En parallèle, nous allons continuer à développer concoursup et enfin notre média Flash, destinés aux 16 / 30 ans qui sera notre média social d’info divertissement.

One Thought on “Interview d’Antoine Veyrieres : créateur de la prépa en ligne aux concours ACCES et SESAME concoursup

  1. Pingback: Comment la formation en ligne révolutionnera l’éducation d’ici 2025 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poster Navigation