Vous suivez des [cours de Russe->http://www.angelio.net/russe/] grâce à notre organisme de formation ? Vous devez savoir qu’il est nécessaire, pour votre apprentissage, d’apprendre la culture du pays dont vous apprenez la langue. Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir la Balalaïka , l’instrument de musique traditionnel !

Histoire de l’instrument

La “balalaïka”, qui signifie “plaisanter” en russe, est un instrument de musique à cordes . En 1648, le tsar Alexis Milkhailovitch décréta l’interdiction de jouer d’un instrument ou d’en posséder un. Tous les musiciens furent alors persécutés et leurs instruments brûlés. C’est ainsi qu’apparut la balalaïka, cet instrument de musique, très facile à produire. Par la frénésie que provoquait cet instrument, le tsar n’eut pas d’autre choix que de faire revenir la musique dans les traditions russes. Le premier concert à eu lieu à St-Petersbourg en 1886 par Vassili Andreev. Aujourd’hui, elle est utilisée dans toutes les musiques traditionnelles du pays et est enseignée dans des conservatoires qui lui sont spécialement dédiés.

Les caractéristiques de l’instrument

La balalaïka possède un manche long comme celui d’une guitare, une caisse triangulaire à l’arrière et un large chevalet. Elle possède trois cordes : la première, en la, est en métal et les deux dernières, en mi, sont en nylon. Elle est jouée exclusivement avec les doigts. Elle se joue assis et se tient entre les jambes.

Etant un emblème de la Russie, vous la trouverez dans tous les lieux touristiques de la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poster Navigation