Le nombre de personnes étudiant et parlant le français augmentent petit à petit dans le monde, et particulièrement en Afrique. Si les statistiques révèlent un total de 220 millions de personnes parlant le français en 2010, 274 millions en 2014, les chiffres de l’année 2016 ne sont pas encore exacts mais l’augmentation continue.  A l’horizon 2050, près de 715 millions de personnes seront capable parler le français, et dont plus de 80% seront des Africains grâce à sa croissance démographique.

Les raisons de l’augmentation

Selon plusieurs organisations mondiales comme l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie), la langue française bénéficie d’un sérieux avantages grâce à la croissance démographique des pays d’Afrique subsaharienne. Comme l’enseignement dispensé dans ces pays est en français, l’augmentation des individus parlant le français est évidente. Plusieurs pays d’Afrique comme le Cameroun, le Bénin, le Burundi, le Gabon, le Burkina Faso, le Congo, ou encore le Sénégal ont connu une croissance de plus de 30% concernant les personnes parlant le français dans leurs pays respectifs.

Aujourd’hui, grâce au réseau des Alliances françaises et des Instituts culturels, plus de 50 millions de la population mondiale apprenne la langue de Molière, particulièrement en Afrique, au Moyen-Orient, en Pologne, au Royaume-Uni, et en Allemagne. En présentant ses chiffres, le français devient la seconde langue la plus apprise à travers les quatre coins du globe, et la cinquième la plus parlée dans le monde (l’anglais, Le mandarin, l’espagnol et l’arabe occupent les quatre premières places).

Sur le web, le français se place à la quatrième place des langues les plus utilisées. Selon les statistiques, le français serait la langue la plus utilisé dans les blogs, et se placerait en sixième position pour les pages Web et les contenus. Sur  les logiciels de communication et les réseaux sociaux, le français occupent la quatrième place.

Le français dans le monde

Nombreux sont les pays ayant le français comme langue officielle. Entres autres, il y a : la France, le Bénin, le Burkina Faso, le Congo, le Mali, la Cote d’Ivoire, le Sénégal, le Niger, le Togo, Madagascar,  ou encore les DOM-TOM (Département d’Outre-mer – Territoire d’Outre-mer). 

Le français est une langue d'enseignement particulièrement importante dans le monde. Son enseignement aux pays non-francophones est déjà une donnée fondamentale dans le concept de francophonie. Il est enseigné comme langue seconde dans les pays où le français est une langue officielle, langue co-officielle, ou de langue administrative. Pour les pays où le français ne dispose d'aucun statut officiel, il est enseigné comme langue étrangère. C’est le cas aux Etats-Unis, au Laos, au Royaume Uni, ou en Colombie.

Sur le plan universitaire, la France reste la troisième destination favorite des étudiants qui vont étudier à l’étranger. Les États-Unis et le Royaume-Uni occupent les deux premières places. Sur plus de 300 000 étudiants accueillis chaque année, les principaux intéressés viennent du Maghreb, de Chine, et d’Afrique subsaharienne, renforçant ainsi le nombre d’individus étudiant et parlant la langue de Molière.